Aurignac "Voie Verte 1"
>>
Accueil
>
Vélo
>
Aurignac "Voie Verte 1"
Aurignac

Aurignac "Voie Verte 1"

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Munisez-vous de la trace GPX avant votre départ.

Les 10 éléments associés

  • Architecture

    Eglise ND de l'Assomption

    14 Village 31420 Cazeneuve-Montaut
  • Histoire

    Croix de Soubiran

    Dans le cimetière de Saint-Elix Séglan se trouve une tombe d'un soldat de la Garde Impériale napoléonienne Jean-Joseph Soubiran. Il est par la suite devenu maire de la commune. Cette tombe est gravée de deux inscriptions témoignant d'une part, de la profonde foi chrétienne qui habitait cet homme, et d'autre part, de sa ferveur bonapartiste.

    Il a donc notamment servi dans la garde impériale dans les dernières années du Premier Empire puis a reçu la Légion d'Honneur ; il est enfin devenu maire de Saint-Elix-Séglan.

  • Architecture

    Eglise Notre Dame d'Aulon

    L'église Notre Dame d'Aulon date du XIème siècle mais a été agrandie et aménagée tout au long du Moyen Age. Elle a été inscrite en 1926 aux Monuments historiques français.
    Elle dispose d'un clocher tout à fait particulier : clocher octogonal de type toulousain, il est situé au centre de l'église ce qui est assez rare dans les églises de France.
    Restaurée à partir du XVIIIème siècle, l'église a gardé son type roman d'époque. 
  • Faune

    Le Circaète Jean-le-Blanc

    Le Circaète Jean-le-Blanc est un grand rapace d’apparence blanche qui se perche sur les sommets des arbres, des rochers ou encore des pylônes électriques. Ces oiseaux sont des spécialistes du vol en stationnaire. Leur ventre est blanc, parsemé de taches ou de flammèches beiges ou marron chocolat. Leur tête, leur gorge et leur poitrine sont d’un brun plus ou moins foncé. Le circaète se retrouve sur le pourtour méditerranéen (Espagne, Turquie, France, Italie, Grèce), en Moyen-Orient, Asie centrale et Afrique, mais aussi dans les pays du nord et de l’est de l’Europe. En Europe, l’effectif serait de 4200 à 6000 couples. Les circaètes nichent sur des arbres : pins, sapins, chênes, hêtres, ... Ils chassent sur des zones ouvertes et riches en reptiles : terrains rocailleux, clairières forestières, garrigues et maquis, prairies, friches, jachères et cultures (vignes, vergers.),… Enfin ces rapaces font partie des espèces règlementées sur le territoire européen.
  • Faune

    Le Milan Royal

    Le Milan Royal est un rapace que l’on retrouve très souvent dans le Comminges, près de forêts ouvertes ou de bouquets d'arbres avec des zones herbeuses et des terres cultivées proches. On le reconnaît grâce à son plumage brun-roux avec une tête blanchâtre. Ce rapace est souvent confondu avec la buse variable qui elle n’a pas la tête blanche et possède une queue plate alors que celle du milan a la forme d’une fourche. Il mesure en moyenne 60 à 65 cm pour 1,75 m d’envergure (d’un bout d’une aile à l’autre aile dépliée). Enfin, le Milan Royal a les iris ambrés, ce qui lui procure une vue excellente pour repérer ses proies, de près de huit fois supérieure à celle d’un humain.

  • Faune

    Le Faucon Pèlerin

    Le Faucon Pèlerin est le plus rapide des rapaces pour capturer les oiseaux en vol. Il a réussi, au fil des générations, à être l’oiseau de haut vol par excellence. Il se rencontre dans les montagnes, les falaises côtières ou de l'intérieur, les villes, ainsi que dans la campagne cultivée et dans les forêts clairsemées. Il niche sur les falaises abruptes, à proximité de ses proies de prédilection : les pigeons. Il est remarqué parfois sur les églises dans les villes, où les pigeons sont légion. Il est présent principalement dans l'Est (de l'Alsace à la Méditerranée), dans le Massif central, dans les Pyrénées et en Corse. On peut le voir hiverner également sur les côtes atlantiques avec falaises. Autrefois répandu, le Faucon Pèlerin a connu une forte régression et a même été menacé de disparition. Cette raréfaction de l'espèce s'est expliquée en partie à cause des substances toxiques (comme les pesticides, etc...) qui se retrouvaient dans ses proies, ainsi que par les persécutions qu'elle a subies.
  • Histoire

    Chapelle Sainte-Radegonde

    Cette chapelle, dédiée à celle qui fut la femme du roi Clotaire Ier et la patronne de la ville de Poitiers, est située au sommet du village et entourée par un cimetière faisait l'objet d'un pèlerinage jusqu'à récemment. En effet, une pierre censée représenter une empreinte du genou de la sainte était conservée dans la chapelle ce qui attirait les fidèles jusqu'à Latoue.
    Construite sur un site occupé depuis l'époque gallo-romaine, la chapelle a été dédiée à la sainte au XIIème siècle et possède, par exemple, encore des dallages d'origine gallo-romaine.
  • Architecture

    Eglise Saint-Gilles

    L'église Saint-Gilles de Cassagnabère-Tournas est une église datant de l'époque moderne, elle a été consacrée le 30 Août 1855.
    Bâtie en pierre de Séglan elle a été construite dans un style néo-classique et son apparence extérieure est semblable à celle d'un temple romain. A l'intérieur on peut cependant y trouver des vestiges de l'ancien sanctuaire dont elle a remplacé la fonction, mêlés à du bâti du XIXème siècle.
  • Point de vue

    Point de vue

    Point de vue
  • Petit patrimoine

    Source

    source

Météo


Profil altimétrique


Signaler un problème sur le sentier ou une erreur de balisage

Vous avez repéré une erreur ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
30