L'Isle-en-Dodon Vtt noir
>>
Accueil
>
VTT
>
L'Isle-en-Dodon Vtt noir
L'Isle-en-Dodon

L'Isle-en-Dodon Vtt noir

Balisage FFC 2023
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Parcours très sportif qui va vous faire découvrir les coteaux de L'Isle-en-Dodon. Vous alternerez entre des rapaillons donnant sur des paysages à couper le souffle qui vous ferons transpirer quelques choses ! Avant de redescendre et de traverser des cours d'eau pour vous raffraîchir les guiboles ! 1,2,3 à vos mollets et votre mental ! 
Balisage FFC.

Les 8 éléments associés

  • Flore

    Sentier Botanique

    Au départ de la balade l'Isle en Dodon-Puymaurin, des panneaux permettent de découvrir la flore qui borde le sentier.
    La balade se poursuit à travers les coteaux et ses nombreux points de vues.
  • Faune

    Renard

    Le renard est un canidé de la même famille que les chiens.

    La couleur de son pelage est généralement brun-roux, mais peut varier du beige au brun et au roux vif. Ses oreilles sont pointues, dressées, noires en arrière. Sa queue est longue et touffue, ses les lèvres sont blanches. Cet animal se retrouve dans toute la France et vit dans différents milieux (plaines, montagnes, zones cultivées, bois… il sait s’adapter !).

  • Point de vue

    Panorama

    En chemin, profitez des nombreux points de vue sur les Pyrénées et la vallée de la Gesse.
    L'été, une légère brume de chaleur trouble l'horizon, mais on distingue très bien les hauts sommets.
  • Petit patrimoine

    Fontaine de Mirambeau

    Cette fontaine communale est mentionnée sur le plan cadastral élaboré en 1823. Elle servait à abreuver les troupeaux qui descendaient du village et allaient pacager dans la plaine. Ce patrimoine rural est un témoin du passé et de l'histoire de la vie de la commune  les siècles précédents.

  • Faune

    Rouge Gorge

    Ce petit passereau de 14 cm ne supporte aucune intrusion dans son domaine qu’il défend avec beaucoup d’énergie. Il bombe sa poitrine rouge et relève sa tête pour intimider l’intrus et le faire fuir. Il est très facile à reconnaitre grâce à son cou rouge oranger qui lui est propre. Lors de la nidification, d’avril à juillet, il est très discret. En hiver au contraire, il peut venir vous voir pour demander de la nourriture. Il consomme des petits insectes rampants, des fruits et des baies. Ce petit oiseau se retrouve dans les forêts, les parcs ainsi que les jardins et il peut même monter jusqu’à 2000 m d’altitude.

  • Point de vue

    Panorama

    Profitez de votre randonnée pour vous imprégner des paysages Agassacois.
  • Faune

    Blaireau

    C’est une espèce fréquente sur le territoire français. Son pelage alterne les teintes de gris, de blanc et de noir. La femelle s'appelle « blairelle ». Elle est aussi grande que le mâle, mesurant jusqu'à 70 cm. Il pèse entre 12 et 15 kg, mais peut atteindre les 20 kg à la fin de l'automne.
    La silhouette est massive, les pattes et la queue sont courtes, blanches au bout. La tête est assez petite mais le museau est relativement allongé. Il est essentiellement nocturne et crépusculaire sauf s’il est dérangé. Très prudent, il sort de son terrier avant la nuit entre mai et août, après s'être assuré, en restant longuement caché à l'entrée du terrier, qu'il n'y a pas de présence étrangère. Ses sorties sont moins régulières de novembre à février car en hiver, son activité diminue et il reste au plus profond du terrier. En été, les jeunes sortent en plein jour pour chercher à manger si les aliments sont rares.

  • Histoire

    Ancien four à tuiles

    Au cours de votre balade arrêtez-vous quelques instants pour découvrir un ancien four à tuile, témoin du développement économique de village entre le XVIIème et le XIXème siècles.

Météo


Profil altimétrique


Signaler un problème sur le sentier ou une erreur de balisage

Vous avez repéré une erreur ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
37